mardi 11 août 2015

Il Giardino delle Vergini

Coordonnées: 45°26'08"N 12°21'30"E


En 2010 le célèbre paysagiste Piet Outdolf réalise dans le cadre de la Biennale d'architecture le Giardino delle Vergine à l'Arsenal. Fidèle à sa philosophie il utilise des plantes herbacés et des vivaces sauvages dont la floraison se concentre pendant la période d'ouverture de l'exposition: été-automne.
En 2012 c'est le tour d'Alvoro Siza de créer une installation sur l'espace adjacent. 
Je dois dire que pendant cette période où les Eupatoires maculées (Eupatorium maculatum 'Atropurpureum') sont au maximum de leur beauté, les deux éléments dialoguent et se complètent à merveille!









pour en savoir plus:

http://isites.harvard.edu/fs/docs/icb.topic882778.files/Workshop%201/Day3_2%20-%20Venice%20Biennale%20-%20Garden%20presentation.pdf
http://oudolf.com/


jeudi 6 août 2015

Le cimetière de San Erasmo

 Coordonnées: 45°27'22.19"N 12°24'52.00"E


En se promenant sur l'île de San Erasmo, au centre, on trouve un petit cimetière. Lors de sa récente restructuration, suite à une tornade, des cyprès (Cupressus sempervirens) ont été plantés le long de l'axe central atténuant ainsi l'aspect minéral du lieu. Jusque là seul un vieux mûrier blanc  (Morus alba) qui avait résisté donnait un peu d'ombre à proximité de la chapelle.


C'est au pied de ces cyprès que l'on perçoit la vrai nature du sol qui compose l'ensemble de l'île. A une époque très reculée San Erasmo était un lido qui séparait la lagune de la mer Adriatique d'où son terrain sablonneux. Un sol pauvre et drainé où de nombreuses belles-de-nuit (Mirabilis jalapa) se sont semées et développées. Pour  leurs faire compagnie des stramoines (Datura stramonium), fleurs sauvages à grandes trompettes blanches, se sont installées. 



Fleurs sauvages et non se divisent cet espace où la main l'homme intervient jusqu'à un certain point laissant ainsi la nature s'exprimer: un résumé de la belle perception que l'on a en se promenant à San Erasmo.





mercredi 5 août 2015

Les Kniphofia de Sant'Erasmo

 Coordonnées: 45°27'14"N 12°24'14"E

La Kniphofia est une plante qui ne m'a jamais plu jusqu'à il y a quelques jours. Je l'ai rencontrée sur l'île de Sant'Erasmo dans un contexte complètement différent de celui qui lui est généralement réservé.
Elle était plantée au pied d'un grillage qui servait de clôture et formée ainsi une haie basse inattendue. Volonté ou fruit du hasard, le résultat est surprenant et très intéressant...



La Kniphofia è una pianta che non mi è mai piaciuta fino ad alcuni giorni fa. Lo incontrata sull'isola di Sant'Erasmo in una situazione completamente diversa rispetto a quella che di solito gli è assegnata.
Era piantata lungo una rete che serviva di recinzione e formava una siepe bassa inaspettata. Volontà o frutto della sorte, il risultato è sorprendente e molto interessante... 



Nom commun: Kniphofia, Tritoma, Tison de Satan
Nom latin: Kniphofia uvaria T. Durand & Schinz, Kniphofia aloides Moench, Tritoma uvaria Ker Gawl, Tritoma canari Carriere
Famille: Liliaceae
Catégorie: Vivace à rhizomes charnus.
Port: Touffe et hampe florale.


Kniphofia aloides, Step E., Bois D., Favorite flowers of Garden and Greenhouse, vol.4:t.269 (1896-1897)

Feuillage: Persistant, vert moyen, feuilles longues, étroites et rigides.
Floraison: Été. Et selon les variété du printemps à l'automne.
Couleur: Rouge virant au jaune orangé.
Croissance: Rapide.
Hauteur: de 0,6 à 1,5m.
Multiplication: Division, semis.
Sol: Fertile et drainé.
Exposition: Ensoleillée.
Rusticité: jusqu'à -13°C.
Origine: Afrique du Sud, région du Cap.


dimanche 19 juillet 2015

Le Myrte


Le myrte (Myrtus communis) est un arbuste autochtone du maquis méditerranéen (notamment Corse et Sardaigne). Résistant à la sécheresse et peu exigent sur la nature du sol, le myrte supporte très bien la taille: en voici l'illustration dans ce jardin vénitien. A feuillage persistant et résistant aux maladies, le myrte peut être une belle alternative au buis (Buxus sempervirens), tristement décimé par la Cydalima perspectalis, un papillon asiatique.



Il mirto (Myrtus communis) è una pianta autoctona della macchia mediterranea (Sardegna e Corsica). Resistente alla siccità e poco esigente sulla natura del suolo, il mirto si presto bene alla potatura: ecco un bell’ esempio in questo giardino veneziano. Sempreverde e resistente alle malattie, il mirto può essere una bella alternativa al bosso (Buxus sempervirens), purtroppo decimato dalla Cydalima perspectalis una farfalla asiatica.




vendredi 17 juillet 2015

Urban Green Garden - Gare Santa Lucia

Coordonnées: 45°26'28"N 12°19'16"E
Le premier Urban Green Garden de Venise est né à la Gare Santa Lucia: un potager ouvert au public dans le coeur du centre commercial.
Un espace pour tous, voyageurs et vénitiens. 
Une île verte ouverte à la collaboration de chaque visiteur.
E nato alle Stazione di Santa Lucia, il primo Urban Green Garden di Venezia: un orto urbano aperto al pubblico nel cuore dello shopping center.
Uno spazio dedicato a tutti, viaggiatori e cittadini.
Un'isola verde aperta al contributo di ogni visitatore.




dimanche 5 juillet 2015

Le Cloître de Sant'Elena

Cordonnées: 45°25'37"N 12°21'55"E
Pour arriver à l'église de Sant'Elena il faut parcourir une longue allée bordée de platanes, chose que je n'avais jamais fait jusqu'à il y a quelques jours.
Le campanile sur dimensionné, construit en 1958, que l'on voit depuis le vaporetto en allant au Lido n'avait jamais attiré ma curiosité. Je pensais que c'était un endroit sans aucun intérêt, loin de tout... ma surprise fut grande!
L'église fondée en 1175, devient un grenier et un moulin militaire en 1806. Ce n'est qu'en 1929 qu'elle est ré ouverte au culte en devenant la paroisse du nouveau quartier de Sant'Elena.
A gauche de l'église, on trouve un magnifique cloître datant de la seconde moitié du XVe siècle: un véritable jardin. Un espace très bien entretenu, avec sa pelouse bien taillée, ses fleurs et ses plantes en pots qui donnent une certaine intimité au lieu. Un espace vécu au quotidien qui rappelle la première vocation du cloître, et non un espace juste de représentation.
Un endroit à découvrir. 
Per arrivare alla chiesa di Sant'Elena bisogna percorrere un lungo viale bordato di platani, cosa che non avevo mai fatto fino a poco tempo fa.
Il campanile sovradimensionato, costruito nel 1958, che si vede dal vaporetto andando al Lido, non mi era mai incuriosito. Pensavo fosse un posto senza nessun interesse, lontano di tutto... è stata una sorpresa!
La chiesa fondata nel 1175, diventata granaio e mulino militare nel 1806. Solo nel 1929 è riaperta al culto diventando la parrocchia del nuovo quartiere di Sant'Elena.
A sinistra della chiesa, si trova un bellissimo chiostro della seconda meta del sec. XV: un vero giardino.
Uno spazio molto curato, con il suo prato tosato, i suoi fiori e le sue piante in vaso che gli danno una certa intimità. Un luogo vissuto al quotidiano che ricorda la sua prima vocazione di chiostro, e non spazio di rappresentazione.
Un posto da scoprire.








lundi 25 mai 2015

Le Jardin de Palazzo Nani Bernardo


Coordonnées:45°43'35"N 12°32'58"E


 Le jardin du Palais Nani Bernardo est un des plus beaux jardins privés de Venise. Malgré les nombreuses photographies publiées, l'émotion de visiter ce jardin est restée intacte. Je dois dire que se courber sous la glycine centenaire pour accéder au jardin est très poétique... Un petit effort pour pénétrer dans un lieu magnifique, ordonné et à la fois intime.


Il giardino di Palazzo Nani Bernardo è uno dei giardini privati più belli di Venezia. Nonostante le numerose fotografie pubblicate, l'emozione di visitare questo giardino è rimasta intatta. Devo dire che piegarsi sotto il glicine centenario per accedere al giardino è molto poetico... Un piccolo sforzo per entrare in uno luogo bellissimo, ordinato e allo stesso tempo intimo.








pour en savoir plus: 




Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...